Pycnoporus P. Karst.

Revue mycol., Toulouse 3(9): 18 (1881)

 

Sporophores annuels ou pérennes, sessiles, dimidiés ou en forme d'éventail, simples ou imbriqués, flexibles à durs. Chapeau glabre, souvent zoné. Hyménophore à pores blancs, crème à gris clair. Chair blanche à isabelle, homogène ou zonée, parfois avec une ligne de séparation noire. Spores ellipsoïdes à allantoïdes, hyalines, à paroi épaisse et réagissant négativement au Melzer. Système d'hyphes trimitique. Anses d'anastomose présentes.