Lentinus Fr.

Syst. orb. veg. (Lundae) 1: 77 (1825)

 

La délimitation du genre (Fam. Polyporaceae) est difficile et l’utilisation du nom Lentinus est très controversée. Les limites avec Panus (Polyporales), Lentinula (Agaricales) et Pleurotus (Agaricales) ont été clarifiées sur base d’analyses moléculaires (Seelan et al., 2015; Njouonkou, 2011). Le genre est cosmopolite et comporte des espèces assez variables à l’origine d’une synonymie très complexe. Il existe ainsi au sein du genre Lentinus plus de 600 noms dont seulement 10% (60 espèces) sont actuellement acceptés. Le genre est présent sur tous les continents à l’exception de l’Antarctique, mais la majorité des espèces ont une distribution tropicale. Pegler (1971, 1972) dénombre une quinzaine d’espèces africaines mais une révision semble plus que nécessaire (Njouonkou, 2011). Cinq lentins sont consommés en Afrique (Lentinus araucariae Har. & Pat., L. brunneofloccosus Pegler, L. cladopus Lév., L. sajor-caju (Fr.) Fr. et L. squarrosulus Mont.), la plupart proviennent des régions à forêts denses humides (Eyi et al., 2011). En général, la chair des espèces consommées est relativement coriace et les sporophores doivent être bouillis pendant plusieurs heures pour les ramollir.

Sporophores à chapeau et pied central ou excentrique, sans voile universel, assez tenace et persistant. Chapeau déprimé, ombiliqué ou infundibuliforme, radialement fibrilleux, squameux, strigueux, poilu, tomenteux, rarement lisse, sec, blanc, brunâtre à brun grisâtre, parfois à teinte pourpre ou violacée; marge mince, enroulée à l’état jeune. Hyménophore lamellé, à lames décurrentes, fourchues ou non, avec ou sans cloisons transversales (aspect subporoïde), assez coriaces, blanches, crème ou beige; arête aiguë, entière ou dentée-érodée. Pied plein, coriace à dur, long ou court, central ou excentrique, rarement latéral; voile partiel généralement absent, fibrilleux, quelques espèces avec anneau fixe. Contexte coriace à dur, immuable ou jaunissant faiblement. Sporée blanche à crème. Spores cylindriques à ellipsoïdes, généralement petites, inamyloïdes, lisses, sans pore germinatif, à paroi mince, hyalines. Basides clavées, (2-)4-spores. Pleurocystides absentes; cheilocystides présentes, variées, parois normales. Système d’hyphes dimitique composé d’hyphes squelettiques et génératrices. Boucles fréquentes. Revêtement piléique de type epicutis, rectocutis. Trame des lamelles irrégulière.

Les lentins sont des espèces saprotrophes lignicoles.


Clé des espèces comestibles d'Afrique tropicale 

 

1a. Stipe pourvu d'un anneau persistant ou fugace = 2

1b. Stipe dépourvu d'anneau = 3

 

2a. Chapeau couvert de grandes squames floconneuses, anneau fugace subsistant sous forme de flocons =  Lentinus brunneofloccosus Pegler

2b. Chapeau lisse ou à petites squames apprimées, anneau persistant = Lentinus sajor-caju (Fr.) Fr.

 

3a. Chapeau blanc, lisse et glabre = Lentinus cladopus Lév.

3b. Chapeau blanc, grisâtre ou brunâtre recouvert de squamules = 4

 

4a. Chapeau et pied couverts de petites squamules apprimées, lamelles densément interveinées = Lentinus retinervis Pegler

4b. Chapeau couvert de grandes squames, pied rapidement glabre, lamelles non interveinées = Lentinus squarrosulus Mont.

 

 

Lentinus velutinus Fr.