Cotylidia P. Karst. (ut 'Cotilydia')

Revue mycol., Toulouse 3(9): 22 (1881)

 

Sporophores dressés, stipités, infundibuliformes ou flabelliformes, isolés ou confluents, à face supérieure stérile fréquemment striée radialement ou fibrilleuse. Hyménium infère lisse, souvent pourvu de cystides peu différenciées, émergentes ou non. Chair assez épaisse, molle mais solide sur le frais, subcornée en séchant. Système d'hyphes monomitique, à paroi mince ou un peu ferme, toutes ramifiées et cloisonnées. Anses d’anastomose absentes. Basides 2(-4)-spores. Spores ovoïdes à subsphériques, non amyloïdes. Sporée blanche.

 

 

Les espèces du genre sont généralement terricoles ou poussent sur débris ligneux.