Clavulina J. Schröt.

Krypt.-Fl. Schlesien (Breslau) 3.1(25–32): 442 (1888) [1889]

 

 

Genre (Fam. Clavulinaceae) connu de tous les continents, avec une quarantaine d’espèces, la majorité en régions tropicales. Phylogénétiquement dans le même clade que les chanterelles (Cantharellales) (Uehling et al., 2012).

Sporophores généralement clavaroïdes (rarement résupinés), putrescibles, à branches simples ou ramifiées, cylindriques ou aplaties, lisses ou longitudinalement crevassées, les extrémités pointues ou arrondies. Hyménophore lisse, blanchâtre, grisâtre ou subtilement bleuté. Chair molle et fragile. Sporée blanche à crème. Spores globuleuses à subglobuleuses, lisses à paroi mince, sans pore germinatif, inamyloïdes. Basides 2-spores à stérigmates courbés. Système d’hyphes monomitique, hyalines. Boucles présentes ou absentes. Hyménium reposant sur un subhyménium différencié devenant plus épais avec l’âge, exposé. Cystides absentes.

Les Clavulina sont ectomycorrhiziens et s’associent avec un grand nombre d’arbres (résineux et feuillus) et, en Afrique tropicale, sont présentes dans presque toutes les formations à Caesalpiniaceae et Phyllanthaceae.