Termitomyces fuliginosus Heim

Arch. Mus. Hist. Nat. Paris, Sér. 6, 18: 147 (1942)

 

Synonyme:

Termitomyces robustus var. fuliginosus Heim, Bull. Jard. Bot. Nat. Belg. 21: 210 (1951).

 

Références illustrées: Eyi et al. (2011), Champignons comestibles des forêts denses d’Afrique centrale, ABCTaxa 10: 200, fig. 137; Heim (1942), Arch. Mus. Nat. Hist. Nat., sér. 6, 18: 118, figs 9-14, pl. 9, fig. A, pl. 10, figs 2, 3; Heim (1942), Extr. Rev. Scient. 3205: figs 17, 17bis; Heim (1951), Bull. Jard. Bot. Etat Brux. 21: 214, pl. 5, figs B1, 2 (ut T. robustus var. fuliginosus); Heim (1958), Fl. Icon. Champ. Congo 7: 148, pl. 24, fig. 2 (ut T. robustus var. fuliginosus); Heim (1977), Termites et champ.: 83, figs 2, 3, 4/1, 24-26, pl. 4, fig. 1.

 

Macroscopie – Solitaire. Chapeau 8-20 cm diam., d’abord en cloche à perforatorium conique et pointu, puis étalé et gardant un perforatorium régulièrement acéré; marge incurvée, finalement infléchie, fissile; revêtement séparable, fuligineux ocré [6D4], plus foncé au centre, radialement décoloré en taches blanchâtres subrégulières, légèrement sillonné radialement. Pied 6-11 x 0.6-1.2 cm, robuste, élancé, cylindrique, droit, plein, fibreux, ocracé fuligineux, plus pâle vers la base et au collet, finement squamuleux-ponctué, velouté dans la partie moyenne et inférieure qui s’épaissit au collet (-24 mm diam.), puis s’amincit graduellement en longue pseudorhize noirâtre terminée en disque basal épais et sclérifié en contact avec la meule. Lamelles libres, assez étroites et de hauteur constante (-3 mm), serrées (L+l: 28/cm), crème; arête irrégulière, légèrement échancrée, crénelée, concolore. Chair tendre et mince dans le chapeau, fibreuse dans le pied. Odeur fongique, agréable. Goût agréable. Sporée blanchâtre à crème.

 

Microscopie – Basides faiblement clavées, (3-)4-spores, 25-35 x 8.5-9.5 μm. Cheilo- et Pleurocystides similaires, subglobuleuses. Spores ellipsoïdes, lisses, hyalines, (5.7-)6.1-7.3-8.5(-8.5) x (3.9-)3.7-4.5-5.3(-5.6) μm, Q = (1.38-)1.38-1.61-1.84(-2.03). Anses d’anastomose absentes.

 

Ecologie – Symbiotique, obligatoirement associé aux termites, sur termitière épigée; forêt dense humide.

 

Distribution géographique connue – R.D. Congo (Heim, 1951, 1958, ut T. robustus var. fuliginosus), Gabon (Eyi & Degreef, 2010; Eyi et al., 2011), Guinée (Heim, 1951, 1958, ut T. robustus var. fuliginosus, 1977), Sierra Leone (Heim, 1951, ut T. robustus var. fuliginosus).

 

Notes – Certains auteurs considéraient jadis ce taxon comme une variété de Termitomyces robustus. Elle s’en distingue pourtant nettement par son perforatorium conique, le revêtement glabre et sillonné de son chapeau et surtout par la présence d’un disque basal, épais et sclérifié, évoquant un ‘pied d’éléphant’, à l’extrémité de sa pseudorhize.


Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens