Termitomyces aurantiacus (R. Heim) R. Heim

Termites et Champignons (Paris): 56 (1977)

Synonyme:

Termitomyces striatus var. aurantiacus R. Heim, Denkschr. schweiz. naturf. Ges. 80(1): 23 (1952).

 

Références illustrées: De Kesel et al. (2017), Champ. comestibles du Haut-Katanga, ABCTaxa 17: 212, fig. 108; Härkönen et al. (2003), Tanzanian mushrooms: 105, fig. 112; Heim (1958) (ut T. striatus var. aurantiacus), Fl. Icon. Champ. Congo Fasc. 7: 145, pl. 23, fig. 1.

 

Macroscopie  Sporophores solitaires ou grégaires. Chapeau (5-)6-10 cm diam., ferme, relativement charnu au centre, subconique, devenant étalé, souvent déprimé autour du perforatorium; revêtement subluisant, sec, lisse, séparable jusqu'à la marge du perforatorium, radialement sillonné dans la partie moyenne jusqu'au bord, ocre-blanchâtre, jaunâtre pâle (4A3-4) ou ocre brunâtre (5C6-7), plus clair vers la marge; perforatorium bas, 1-1,3 cm large, peu démarqué, parfois aigu, un peu plus foncé que le reste du chapeau, brun ocre (5D4-6); marge souvent sillonnée, d'abord incurvée puis étalée, flexueuse, rarement subrévolutée, à multiples déchirures radiales jusqu’à mi-rayon. Lamelles libres, très serrées, -0,5 cm large, inégales, blanchâtres à crème rosâtre; arête subtilement érodée, concolore; lamellules nombreuses, de longueurs différentes, 3-4/lame. Pied 6-12 × 0,8-1,5 cm, massif, souvent un peu comprimé latéralement, fibreux,  à nombreuses fines mèches ascendantes retroussées au milieu, presque blanc pur, sans anneau; partie souterraine renflée à sub-bulbeuse, 1,5 cm diam., blanchâtre; pseudorhize blanche, 3-6 mm diam., plus de 40 cm long., fibreuse, cassante. Chair fibreuse et ferme dans le pied, molle dans le chapeau, blanche, immuable, peu piqué de larves. Odeur forte, subfarineuse, modérément agréable. Goût fort, agréable. Meule non observée. Sporée crème-rosâtre.

 

Microscopie – Spores hyalines, à paroi mince, ovoïdes à elliptiques, non-amyloïdes, lisses, uni-guttulées, (5,7-)4,9-6,5-8,1(-9) × (3,2-)2,9-4,1-5,2(-4,9) µm, Q = (1,33-)1,2-1,6-2(-1,93). Basides clavées, 4-spores, 20-24 × 6-8 µm; cheilo- et pleurocystides similaires, nombreuses, clavées, piriformes ou ovoïdes. Anses d'anastomose absentes.

 

Ecologie Symbiotique, associé aux meules de Pseudacanthotermes militaris (Heim, 1977; Froslev et al., 2003); miombo humide, muhulu, culture, jardin.

 

Distribution géographique connue – Bénin, Cameroun, R.D. Congo (De Kesel et al., 2017; Heim, 1958, ut T. striatus var. aurantiacus), Tanzanie (Härkönen et al., 2003).

 

Note Morphologiquement, cette espèce est très proche de Termitomyces striatus, gris-brun sans teinte jaunâtre.


Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens