Russula flavobrunnea Buyck

Bull. Jard. Bot. Nat. Belg. 60(1-2): 200 (1990)

 

Référence illustréeBuyck (1990), Fl. Ill. Champ. Afr. Centr. 16: 452, Pl. 74/2, 74/3 & 74/4.

 

Macroscopie  Sporophores grégaires. Chapeau fragile à robuste, 3-5,5 cm diam., étalé-convexe, assez abruptement déprimé au centre; revêtement facilement séparable, lisse, très visqueux par temps humide, blanchâtre à jaune citron ou jaune d’œuf ocracé au centre (var. flavobrunnea), brun rougeâtre à orangé jaunâtre (var. aurantioflava) ou envahi de vert olivâtre au centre et de violacé lilacin (var. violaceotincta); marge nettement striée à tuberculeuse sur la moitié du rayon. Pied subcylindracé, 2,5-4,5 × 0,8-1,5 cm, rétréci vers la base, lisse ou subtilement strié, plein puis creusé de cavités. Lamelles brièvement adnées, assez denses, lardacées, de longueur différente, bifurquées-anastomosées près du pied, blanches; arête concolore. Chair blanche immuable, teintée de jaunâtre sale ou brun ocracé dans le chapeau et vers la base du pied. Odeur nulle. Goût doux. Sporée blanche.

 

Microscopie – Spores ellipsoïdes, (6,9-)7,8-8,6-9,6(-10) × 5,7-6,3-6,7-7,4 µm, Q = 1,13-1,18-1,28-1,34, densément ornées d’éléments obtus -1 µm haut, hémisphériques, confluents ou nettement alignés, étirés en virgule ou avec quelques connectifs très fins. Basides 34-45 × 9-11 µm, subclavées, 4-spores. Cystides cylindracées, fusiformes, obtuses, mucronées, capitées ou brusquement atténuées. Anses d’anastomose absentes.

 

Ecologie  Ectomycorrhizien; miombo.

 

Distribution géographique connue – Burundi (Buyck, 1990), R.D. Congo.

 

 

Note  Trois variétés sont distinguées au sein de Russula flavobrunnea mais qui diffèrent essentiellement par la coloration de leur chapeau (Buyck, 1990).


View MAP_EFTA_Russula_flavobrunnea in a full screen map

Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens