Psathyrella tuberculata (Pat.) A.H. Sm.

Mem. N.Y. Bot. Gard. 24: 78 (1972)

 

Synonymes:

Hypholoma tuberculatum Pat., Bull. Soc. Mycol. Fr. 15: 196 (1899); Stropharia tuberculata (Pat.) Morgan, J. Mycol. 14(2): 70 (1908).

 

Référence illustrée: De Kesel et al. (2002), Guide champ. com. Bénin: 211, photo 58 & 59.

 

Macroscopie – Cespiteux, rarement isolé. Chapeau 1-4 cm diam., mince, suglobuleux à ovoïde puis convexe, surmonté d’un umbo large continu avec le profil du chapeau; marge infléchie puis incurvée, irrégulièrement ondulée, striée; revêtement sec, hygrophane, brun à l’état humide, blanc à blanchâtre sali à la marge, crème à brun clair vers le centre, finalement taché de brun foncé, glabre à l’exception de fines écailles blanches granuleuses, fugaces. Pied 3-6 x 0.3-0.4 cm, central, droit ou courbé à la base, creux, subsoyeux, blanc. Anneau simple, fixe, mince, fragile, blanc, à marge subdentée souvent salie de brun, persistant. Lamelles adnées, serrées, blanches puis brun rougeâtre, lamellules inégales; arête lisse, concolore. Chair très mince, blanche à brune sous le revêtement du chapeau, immuable. Odeur agréable. Goût prononcé, fongique, agréable. Sporée brun foncé.

 

Microscopie – Basides 4-spores. Spores lisses, ovoïdes à ellipsoïdes, hyalines, 5.8-7.8 x 4-4.7 µm, Q = 1.35-1.52-1.70.

 

Ecologie – Saprotrophe, sur bois mort; forêt dense humide, forêt de montagne, forêt secondaire.

 

Distribution géographique connue – Bénin (De Kesel et al., 2002), Rwanda (Degreef et al., 2016).

 

Notes – Cette espèce peut être très facilement différenciée des autres Psathyrella par la présence d’un anneau fragile mais persistant à maturité.


Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens