Psathyrella atroumbonata Pegler

Persoonia 4(2): 86 (1966)

 

Référence illustrée: Degreef et al. (2016), Biotechnol. Agron. Soc. Environ. 20(4): 449, fig. 5.

 

Macroscopie – En groupe. Chapeau 1-1.2 cm diam., conique à campanulé, surmonté d’un umbo obtus; marge d’abord droite puis révolutée, striée; revêtement brun, sec, soyeux, plus foncé vers le centre. Pied 3.3-5.9 x 0.2-0.5 cm, central, creux, lisse, blanc. Lamelles adnées, assez lâches, blanchâtres à grisâtres, lamellules nombreuses, inégales; arête crénelée, concolore. Chair très mince, blanche. Odeur agréable. Goût doux. Sporée brune.

 

Microscopie – Basides claviformes, 4-spores, 13.5-19 x 7-8.2 μm. Spores brunâtres, ellipsoïdes (6.5-)6.6-7.7-8.7(-9.2) x (3.8-)3.8-4.4-5(-5.1) μm, Q = (1.51-)1.51-1.73-1.95(-2.02). Anses d’anastomose présentes.

 

Ecologie – Saprotrophe, sur bois mort; forêt de montagne, forêt secondaire.

 

Distribution géographique connue – Bénin, R.D. Congo, Kenya (Pegler, 1977), Malawi (Morris, 1987), Nigeria (Oso, 1975), Rwanda (Degreef et al., 2016), Tanzanie (Pegler, 1977).

 

Note – Cette espèce est proche de Psathyrella candolleana mais s’en distingue par la couleur du revêtement piléique et l’absence de restes de voile à la surface, même à l’état jeune.


Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens