Pleurotus djamor (Rumph. ex Fr.) Boedijn

Rumphius Mem. Vol.: 292 (1959)

 

Synonymes:

Agaricus djamor Rumph., Herb. Amboin. 6: 125 (1750); Agaricus djamor Rumph. ex Fr., Syst. mycol. (Lundae) 1: 185 (1821); Lentinus djamor (Rumph. ex Fr.) Fr., Syn. generis Lentinorum: 14 (1836); Pocillaria djamor (Rumph. ex Fr.) Kuntze, Revis. Gen. Pl. (Leipzig) 2: 866 (1891); Crepidopus djamor (Rumph. ex Fr.) Overeem, Nutt. planten van Ned. Indië 1: 80 (1927).

Pleurotus salmoneostramineus L.N. VassiljevaAgar. Primorsky Region (Leningrad): 85 (1973)

 

Référence illustrée:

Härkönen et al. (2003), Tanzanian mushrooms: 121, fig. 128.

 

Macroscopie – En groupe. Chapeau 3-8 cm diam., irrégulièrement flabelliforme, aplati à légèrement déprimé; marge incurvée, striée, devenant velue; revêtement beige olivâtre, blanc à la marge, strié, soyeux. Pied très court, latéral, tomenteux. Lamelles décurrentes, assez serrées (L+l: 13/cm), blanches; arête concolore. Chair mince, ferme, blanche. Odeur agréable. Goût doux. Sporée blanche.

 

Microscopie – Basides 15-20 x 4-5 μm, 4-spores. Cheilocystides présentes. Pleurocystides absentes. Spores cylindriques, 6.5-9 x 2.5-4 μm. Anses d’anastomose présentes.

 

Ecologie – Saprotrophe, sur bois mort; forêt dense humide, forêt de montagne, forêt claire.

 

Distribution géographique connue – Pantropical. Bénin, R.D. Congo (Pegler, 1972), Rwanda (Degreef et al., 2016), Tanzanie (Härkönen et al., 2003).

 

Notes – Cette espèce peut être confondue avec Neonothopanus hygrophanus mais la couleur de son revêtement piléique est uniforme et sa chair n’est pas amère. Elle se différencie de Pleurotus flabellatus par l’abondante pilosité présente sur son chapeau et sur son pied.

Une forme rose de Pleurotus djamor décrite d'Europe de l'Est existe également en Afrique de l'Ouest.


Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens