Morchella crassipes (Vent.) Pers.

Syn. meth. fung. (Göttingen) 2: 621 (1801)

 

Synonymes:

Morchella esculenta var. crassipes (Vent.) Bresinsky & Stangl, Z. Pilzk. 27(2-4): 104 (1962) [1961]; Mitrophora hybrida var. crassipes (Vent.) Boud., Bull. Soc. mycol. Fr. 13: 152 (1897); Phalloboletus crassipes (Vent.) Kuntze, Revis. gen. pl. (Leipzig) 2: 865 (1891); Phallus crassipes Vent., Ann. Bot. (Usteri) 21: 509 (1797).

 

Macroscopie – Isolé ou en groupe. Chapeau 2.5-11 x 1.5-6 cm, conique à sphérique ou cylindrique; revêtement gris à l’état jeune puis beige à brunâtre en séchant, alvéolé, cérébriforme, glabre. Pied 2-12 x 1.5-10 cm, creux, trapu, blanc à blanc-crème. Chair cassante, immuable. Odeur faible. Goût doux.

 

Microscopie – Asques 8-spores. Spores hyalines, elliptiques, lisses, (17.5-)18.3-20.2-22.1(-23.1) x (10.8-)11.4-12.5-13.6(-14.3) μm, Q = 1.3-1.61-1.91. Paraphyses présentes.

 

Ecologie – Saprotrophe; forêt de montagne.

 

Distribution géographique connue – Cosmopolite. Kenya (Degreef et al., 2009), Rwanda (Degreef et al., 2009), Tanzanie (Degreef et al., 2009), Zimbabwe (Degreef et al., 2009).

 

Notes – Morchella crassipes est une espèce rare mais très facilement reconnaissable à son chapeau alvéolé. Elle ne doit pas être confondue avec les représentants de l’ordre des Phallales, dont Phallus indusiatus, très fréquent en Afrique tropicale.


View MAP_EFTA_Morchella_crassipes in a full screen map

Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens