Lepista sordida (Schumach.) Singer

Lilloa 22: 193 (1951) [1949]

 

Synonymes:

Agaricus sordidus Schumach., Enum. pl. (Kjbenhavn) 2: 341 (1803); Tricholoma sordidum (Schumach.) P. Kumm., Führ. Pilzk. (Zerbst): 134 (1871); Gyrophila sordida (Schumach.) Quél., Enchir. fung. (Paris): 18 (1886); Rhodopaxillus sordidus (Schumach.) Maire, Annals Mycol. 11(4): 338 (1913); Melanoleuca sordida (Schumach.) Murrill, Mycologia 6(1): 3 (1914).

 

Références illustrées: Degreef et al. (2016), Biotechnol. Agron. Soc. Environ. 20(4): 449, fig. 5; De Kesel et al. (2017), Champ. comestibles du Haut-Katanga, ABCTaxa 17: 162, fig. 82; Pegler (1977), A preliminary agaric flora of East Africa, Kew Bull. Add. Ser. 6 70, fig 14/2; Sharp (2011), A Pocket guide to mushrooms in Zimbabwe, Vol. 1: 77 + fig.

 

Macroscopie – Sporophores isolés ou en groupe. Chapeau 1,5-6 cm diam., convexe subumboné puis déprimé au centre, mince; marge entière, généralement non-striée; revêtement rose lilacé pâle à brun lilacé (16-17AB2-3), pâlissant au séchage, très hygrophane, lisse, glabre. Pied 3-7 × 0,4-0,9 cm, central, sinueux, rapidement creux, fibreux, concolore avec le chapeau. Lamelles adnées, assez serrées, minces, jusqu’à 8 mm de haut, lilacé pâle. Chair peu épaisse, charnue, lilacé pâle. Odeur faible, agréable. Goût doux, agréable. Sporée blanchâtre à rose saumon. 

 

Microscopie – Spores ellipsoïdes, hyalines, à fine ornementation ruguleuse, (4,7-)3,5-5,7-8(-6,9) × (2,7-)2-3,5-4,9(-4,4) µm, Q = 1,3-1,7-2,3(-2,4). Basides 20-28 ×  5-8 μm, clavées, 4-spores. Cheilocystides et pleurocystides absentes. Anses d’anastomose présentes.

 

Ecologie – Saprotrophe, sur litière épaisse; forêt de bambou, forêt de montagne, muhulu, savane.

 

Distribution géographique connue – Bénin, R.D. Congo (De Kesel et al., 2017), Kenya (Pegler, 1977), Ouganda (Pegler, 1977), Rwanda (Degreef et al., 2016), Togo, Zimbabwe (Sharp, 2011).

 

Notes – Lepista sordida est consommé en Chine (Boa 2004) et pourrait être valorisé en Afrique tropicale où il est répandu 

Cette espèce, caractérisée par sa couleur lilacée uniforme, est très fréquente à haute altitude dans la région des Grands Lacs, notamment dans les forêts de montagne et les forêts de bambou (Yushinia alpina).


View Map_EFTA_Lepista_sordida in a full screen map

Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens