Lentinus retinervis Pegler

Kew Bull., Addit. Ser. 9: 30 (1983)

 

Macroscopie – En touffe. Chapeau 0.8-3.5 cm diam., convexe à légèrement déprimé au centre, finalement infundibuliforme; marge entière, enroulée à presque droite; revêtement blanc, sec, entièrement couverte de fines squamules fibrilleuses grisâtres à olivâtres s’individualisant progressivement vers la périphérie. Pied 1-2.5 x 0.2-0.5 cm, central ou excentrique, cylindrique, atténué vers la base, plein, concolore au chapeau, finement squamuleux. Lamelles décurrentes, arquées, peu denses, étroites (2 mm de haut), densément interveinées, lamellules en séries subrégulières (3/lamelle), blanchâtres; arête régulière, concolore. Chair membraneuse, atteignant à peine 1 mm d’épaisseur, blanche. Odeur presque nulle. Goût doux. Sporée blanche.

 

Microscopie – Basides 11-22 x  3.5-5 μm, clavées, cylindriques, 4-spores. Arête des lamelles stérile. Cheilocystides abondantes, clavées à cylindriques ou étroitement utriformes à fusiformes. Faisceaux d’hyphes présents, s’élevant jusqu’à 60 µm au-dessus des basides. Spores ellipsoïdes à cylindriques, hyalines, à contenu granulaire, 4.5-5.5-7 x 2.4-3.1-3.7 μm, Q = 1.6-1.8-2. Contexte dimitique. Anses d’anastomose présentes.

 

Ecologie – Saprotrophe, sur bois mort en décomposition; forêt dense humide, forêt secondaire.

 

Distribution géographique connue – Cameroun (Njouonkou, 2011), R.D. Congo.

 

Notes – Cette espèce se caractérise par de petites squamules fibrilleuses apprimées sur la surface du chapeau et du pied et ses lamelles interveinées. Elle peut être confondue avec Lentinus squarrosulus qui présente néanmoins des squames plus grandes et des spores nettement cylindriques.


Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens