Lactifluus rubiginosus (Verbeken) Verbeken

Mycotaxon 120: 448 (2012)

 

Synonyme:

Lactarius rubiginosus Verbeken, Bull. Jard. Bot. Nat. Belg. 65(1-2): 207 (1996)

 

Références illustrées: Härkönen et al. (2015) (ut Lactarius rubiginosus), Zambian mushrooms and Mycology: 116, figs 162 & 163; Verbeken & Walleyn (2010) (ut Lactarius rubiginosus), Fungus Fl. Trop. Afr. 2: 73, Pl. 28.44.

 

Macroscopie – Sporophores isolés ou grégaires. Chapeau 40-110 mm diam., ferme, plano-convexe à aplati, légèrement déprimé au centre; marge involutée puis incurvée à droite avec l’âge; revêtement non séparable, sec, finement et complètement ridé à veiné, rouge orange à brun. Lamelles subdécurrentes à décurrentes, inégales, lamellules de longueurs différentes, assez épaisses, orange jaunâtre; arête entière, concolore. Pied (35-)55-82 × 16-22 mm, long, cylindrique, sec, finement duveteux, orange pâle à blanchâtre (5A3-4) dans la moitié supérieure, plus clair que le chapeau. Chair très ferme. Odeur faible. Goût doux. Latex abondant, aqueux, blanc, doux.

 

Microscopie – Spores ellipsoïdes parfois allongées, (8,2-)9,1-9,4-(-10,4) × (5,6-)5,9-6,6-6,9(-7,5) µm, Q = (1,24-)1,36-1,38(-1,55), à ornementation amyloïde composée de verrues arrondies ou allongées, alignées ou connectées en un fin réseau. Basides cylindriques à subclavées, 55-65 × 7-9 µm, 4-spores. Pleurocystides absentes. Anses d'anastomose absentes.

 

Ecologie  Ectomycorrhizien; miombo.

 

 

Distribution géographique connue – Tanzanie (Verbeken & Walleyn, 2010), Zambie (Härkönen et al., 2015; Verbeken & Walleyn, 2010).