Lactifluus luteopus (Verbeken) Verbeken

Mycotaxon 120: 447 (2012)

 

Synonyme:

Lactarius luteopus Verbeken, Mycotaxon 55: 536 (1995).

 

Références illustrées: De Kesel et al. (2017), Champ. comestibles du Haut-Katanga, ABCTaxa 17: 152, fig. 77; Karhula et al. (1998) (ut Lactarius luteopus), Karstenia 38: fig. 1; De Kesel et al. (2002) (ut Lactarius luteopus), Guide des champignons comestibles du Bénin: 172, fig. 35; Härkonen et al. (2003) (ut Lactarius luteopus), Tanzanian mushrooms: 88, fig. 93; Härkönen et al. (2015) (ut Lactarius luteopus), Zambian Mushrooms and Mycology: 116, figs 160 & 161; Verbeken & Walleyn (2010) (ut Lactarius luteopus), Fungus Fl. Trop. Afr. 2: 81, Pl. 27.40.

 

Macroscopie  Sporophores isolés ou grégaires. Chapeau 17-30 mm diam., convexe à plano-convexe, puis étalé et finalement déprimé à infundibuliforme; revêtement sec, mat, lisse à subvelouté, non-séparable, typiquement jaune-orange vif (4-5A7, 6A5), avec l’âge jaune-clair (3A3, 4A2-3) vers la marge; marge incurvée à infléchie, finalement irrégulière, ondulée. Pied central, 20-30 × 6-9 mm, droit, cylindrique, un peu aminci à la base, sec, sub-velouté à lisse, plein, devenant fistuleux, sans anneau, blanc-jaunâtre à jaune vif (2A5, 3A2-6, 4A6-7), souvent plus vif que le chapeau. Lamelles espacées, subdécurrentes, inégales, minces, cassantes, 3-8 mm large, sub-ventrues, parfois subtilement veinées entre elles, jaune vif (3A5-6, 4A3-6) ou concolores au chapeau, plus claires à maturité; lamellules 2-3/lame; arête lisse (entière), concolore. Chair cassante, mince, blanc-jaune, immuable. Odeur fongique assez forte. Goût doux à neutre. Latex blanc, peu abondant, immuable. Sporée blanche.

 

Microscopie – Spores ellipsoïdes, (7,8-)7,8-8,8-9,8(-9,9) × (5,6-)5,6-6,4-7,1(-7,4) µm, Q = (1,19-)1,22-1,38-1,54(-1,55), ornementées d’un réseau amyloïde, complet ou presque. Basides cylindriques, 40-55 × 7-10 µm, 4-spores. Pleurocystides et pleuropseudocystides rares. Cheilocystides nulles, arête fertile. Revêtement piléique de type lampropallissade. Anses d'anastomose absentes

 

Ecologie Ectomycorrhizien; forêt claire, forêt galerie, savane arborée associé à Isoberlinia et Uapaca togoensis, miombo associé à Julbernardia globiflora, Brachystegia spiciformis, Uapaca kirkiana.

 

Distribution géographique connue – Bénin (De Kesel et al., 2002, ut Lactarius luteopus; Yorou et al. 2002ut Lactarius luteopus)Burkina-Faso (Yorou et al., 2014)Burundi (Verbeken & Walleyn, 2010, ut Lactarius luteopus), R.D. Congo (De Kesel et al., 2017), Malawi (Karhula et al., 1998ut Lactarius luteopus), Tanzanie (Härkonen et al., 2003, ut Lactarius luteopus)Togo (Yorou et al., 2014), Zambie (Härkonen et al., 2015, ut Lactarius luteopus), Zimbabwe (Verbeken & Walleyn, 2010, ut Lactarius luteopus).

 

Note – Les sporophores de Lactifluus luteopus sont très facilement reconnaissables à la couleur jaune vif du chapeau, du pied et des lamelles.


Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens