Lactifluus longipes  (Verbeken) Verbeken

Mycotaxon 118: 452 (2011)

 

synonyme:

Lactarius longipes VerbekenBull. Jard. Bot. Nat. Belg. 65: 203 (1996).

 

référence illustrée: Verbeken & Walleyn (2011) (ut Lactarius longipes), Fungus Fl. Trop. Afr. 2: 51, Pl. 12, Fig. 16.

 

Macroscopie  Chapeau 3-6 cm diam., ferme, assez charnu, régulier, légèrement déprimé à infundibuliforme; marge aiguë, d’abord infléchie puis irrégulièrement ondulée et légèrement striée; revêtement mat, presque lisse, à cernes concentriques, ridé radialement, orné de ponctuations foncées rouge orange à orange brunâtre [6C8], brun clair [6D6-8], brun foncé [6F6-8] au centre, plus clair vers la marge, plus tard orange grisâtre à rougeâtre [5BC6]. Pied 3,5-8 x 0,6-1,5 cm, cylindrique, élancé, se rétrécissant parfois vers la base, légèrement strié longitudinalement, brun clair à brun dans sa partie supérieure [6DE8], orange brunâtre à rougeâtre dans sa partie inférieure [6C5-6], blanchâtre près de la base, ferme, solide. Lamelles adnées à subdécurrentes, inégales avec de nombreuses lamellules de longueur différente, fréquemment fourchues, très denses et très étroites (1-1,5 mm large), fines, d’abord jaune pâle [1A3] à blanc jaunâtre [3A2-3], ensuite blanc orangé [5A3]; marge entière, concolore. Chair ferme, blanche, jaunâtre à ocracée sous le revêtement piléique, immuable. Odeur assez forteGoût très âcre. Latex abondant, blanc devenant transparent, parfois grisâtre à noirâtre au séchage, très âcre. Sporée crème à jaunâtre pâle.

 

Microscopie  Basides cylindriques à étroitement clavées, (2-)4-spores, 35-45 x 7-10 mm. Pleurocystides absentes. Pleuropseudocystides abondantes, émergentes, 4-5(-7) mm diam., cylindriques et tortueuses. Spores subglobuleuses à ellipsoïdes, (6,7-)7,5-7,9(-8,8) x (5,0-)6,5-6,6(-7,3) mm, Q = (1,06-)1,14-1,15(-1,24); ornementation amyloïde composée de verrues irrégulières isolées ou connectées, -0,5 mm haut. Anses d’anastomose absentes.

 

Ecologie  Ectomycorhizien; forêt dense humide associé à Gilbertiodendron dewevrei et Scaphopetalum thonneri, forêt rivulaire associé à Uapaca guineensis.

 

Distribution géographique connue  Cameroun, R.D. Congo (Verbeken & Walleyn, 2011), Gabon (Verbeken & Walleyn, 2011), Togo (Verbeken & Walleyn, 2011).


Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens