Lactifluus densifolius (Verbeken & Karhula) Verbeken

Mycotaxon 118: 448 (2011)

 

Synonyme:

Lactarius densifolius Verbeken & Karhula, Bull. Jard. Bot. Nat. Belg. 65(1-2): 200 (1996).

Références illustrées: Buyck (1994) (ut Lactarius densifolius), Ubwoba: 105, fig. 79 (ut Lactarius inversus); De Kesel et al. (2002) (ut Lactarius densifolius), Guide champ. com. Bénin: 153, photo 28; De Kesel et al. (2017), Champ. comestibles du Haut-Katanga, ABCTaxa 17: 136, fig. 68;  Härkönen et al. (2003) (ut Lactarius densifolius), Tanzanian mushrooms: 84, fig. 88; Karhula et al. (1998) (ut Lactarius densifolius), Karstenia 38: 65, fig. 21; Nzigidahera (2007) (ut Lactarius inversus), Ress. biol. sauvages du Burundi: 30, fig. 27.

 

Macroscopie – Sporophores isolés ou par petits groupes de 2-3. Chapeau 50-70 mm diam., charnu et ferme, d’abord convexe, très tôt creusé ou en entonnoir; marge incurvée, puis droite à révolutée; revêtement non séparable, sec, mat, tomenteux, se rompant en plaques veloutées surtout au centre, brun pâle jaunâtre, orangé à crème (4-5A2), immuable ou presque. Lamelles décurrentes, inégales, lamellules fréquentes, de longueurs différentes, très serrées, très fines, blanchâtres à crème, tachées de brun par manipulation; arête entière, concolore. Pied 45-55 × 10-25 mm, ferme, parfois court et trapu, cylindrique et atténué vers le bas, lisse, concolore au chapeau ou un peu plus vif. Chair ferme, blanchâtre crème, immuable. Odeur faible. Goût agréable, neutre à doux. Latex abondant à l’état frais, blanc, immuable. Sporée blanchâtre.

 

Microscopie – Spores subglobuleuses à courtement ellipsoïdes, (7,3-)7,2-8,2-9,2(-9,6) × (5,9-)6,3-7,1-7,8(-8,2) µm, Q = (1,06-)1,03-1,16-1,29(-1,35), à ornementation amyloïde composée de verrues irrégulières, alignées ou connectées par de fines lignes. Basides longuement clavées, 40-70 × 9-11 µm, (2-)4-spores. Pleurocystides abondantes, longues et élancées. Cheilocystides abondantes, cylindriques à subclavées, à sommet arrondi. Revêtement piléique de type trichoderme. Anses d'anastomose absentes.

 

Ecologie Ectomycorrhizien, associé à Julbernardia paniculata; miombo.

 

Distribution géographique connue – Bénin (De Kesel et al., 2002, ut Lactarius densifolius), Burundi (Buyck, 1994, ut Lactarius inversus; Nzigidahera, 2007, ut Lactarius inversus), R.D. Congo (De Kesel et al., 2017), Malawi (Karhula et al., 1998, ut Lactarius densifolius)Tanzanie (Härkönen et al., 2003, ut Lactarius densifolius), Togo (Maba et al., 2015)Zambie (Verbeken & Walleyn, 2010, ut Lactarius densifolius).

 

Note Lactifluus densifolius peut être confondue avec L. inversus. Ce dernier a cependant le chapeau et le pied de teinte plus rouge, les lamelles anastomosées à proximité du pied et le revêtement de type trichopallissade. Lactifluus densifolius et L. edulis sont macroscopiquement très similaires excepté la densité des lamelles, très faible chez L. edulis. Ces trois taxons sont comestibles.


Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens