Lactarius tenellus Verbeken & Walleyn

Persoonia 17(3): 392 (2000)

 

Synonyme:

Lactarius kabansus var. pallidus Verbeken, Bull. Jard. Bot. Nat. Belg. 65(1-2): 202 (1996).

 

Références illustrées: De Kesel et al. (2002), Guide des champignons comestibles du Bénin: 164 (2002); De Kesel et al. (2017), Champ. comestibles du Haut-Katanga, ABCTaxa 17: 132, fig. 66; Verbeken & Walleyn (2010), Fungus Fl. Trop. Afr. 2: 132, Pl. 51.86a-b.

 

Macroscopie  Sporophores solitaires ou grégaires et alors parfois par dizaines. Chapeau 15-30 mm diam., plano-convexe à plan, puis largement infundibuliforme; marge d’abord un peu enroulée, puis incurvée, crénelée, ondulée; revêtement séparable, lisse, sec, subtomenteux, devenant parfois un peu craquelé, gris brunâtre (5-6CD3-4) uniforme ou zoné concentriquement. Lamelles décurrentes, souvent avec une dent, inégales, en trois séries subrégulières, très serrées, minces et fines, blanchâtres à faiblement jaunâtres (4-5A2-4); arête entière, concolore. Pied 17-28 × 4-9 mm, généralement cylindrique, devenant fistuleux, concolore au chapeau, blanchâtre à la base, lisse ou subtomenteux. Chair mince, blanche à crème, immuable. Odeur faible. Goût doux, agréable. Latex aqueux, blanc, immuable. Sporée blanche.

 

Microscopie – Spores ellipsoïdes, (7,6-)7,6-8,7-9,9(-10) × (5,7-)5,8-6,7-7,6(-7,6) µm, Q = (1,2-)1,16-1,3-1,44(-1,47), à crêtes et verrues amyloïdes formant un réseau dense. Basides clavées 30-40 × 9-11 µm, 4-spores. Pleurocystides absentes. Cheilocystides nombreuses, clavées, septées, pigmentées. Anses d'anastomose absentes.

 

Ecologie – Ectomycorrhizien, associé à BrachystegiaJulbernardiaIsoberlinia et Uapaca (Verbeken & Walleyn, 2010); miombo.

 

 

Distribution géographique connue – Bénin (De Kesel et al., 2002)Burundi (Verbeken & Walleyn, 2010), Cameroun (Verbeken & Walleyn, 2010)R.D. Congo (De Kesel et al., 2017)Kenya (Verbeken & Walleyn, 2010), Malawi (Verbeken & Walleyn, 2010), Tanzanie (Verbeken & Walleyn, 2010), Togo, Zambie (Verbeken & Walleyn, 2010), Zimbabwe (Verbeken & Walleyn, 2010).

 

Note – Lactarius tenellus diffère de L. kabansus par ses sporophores de taille inférieure et la marge de son chapeau fortement crenelée.


View MAP_EFTA_Lactarius_tenellus in a full screen map

Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens