Hypholoma subviride (Berk. & M.A. Curtis) Dennis

Kew Bull. 15(1): 134 (1961)

 

Synonymes:

Agaricus subviridis Berk. & M.A. Curtis, J. Linn. Soc., Bot. 10(45): 292 (1868) [1869]; Naematoloma subviride (Berk. & M.A. Curtis) A.H. Sm., Mycologia 43(5): 519 (1951).

 

Références illustrées: Pegler (1977), A preliminary agaric flora of East Africa, Kew Bull. Add. Ser. 6: 466, fig. 105/1; Degreef et al. (2016), Biotechnol. Agron. Soc. Environ. 20(4): 449, fig. 5.

 

Macroscopie – Cespiteux. Chapeau 0,5-1,5 cm diam., conique puis convexe, umbonné parfois papillé au centre; revêtement jaune sale à verdâtre à centre orangé à brunâtre, lisse, glabre; marge d’abord enroulée puis infléchie à incurvée, entière. Pied 2-4,5 x 0,2-0,4 cm, cylindrique à aplati, fistuleux, fibreux, concolore au chapeau avec des reflets brillants; revêtement lisse. Lamelles adnées, denses, jaunes à reflets pourpre puis brunâtres; lamellules peu nombreuses, étroites; arête concolore. Chair mince, jaunâtre, immuable. Odeur de terre. Goût très amer. Sporée brun pourpre.

 

Microscopie – Basides 12-19 x 4,5-7 μm, clavées à subcylindriques, 4-spores. Cheilocystides clavées à lagéniformes ou fusiformes, 16-18 x 3,5-5,5 μm, hyalines. Pleurocystides absentes. Spores lisses, hyalines, ovoïdes à ellipsoïdes, 5,5-6,3-7,5 x 3,2-3,8-4,3 μm, Q = (1,27-)1,32-1,52-1,72(-1,82). Anses d’anastomose abondantes.

 

Ecologie – Saprotrophe, sur bois mort, troncs et souches; forêt dense humide, forêt de montagne.

 

Distribution géographique connue – Burundi (Degreef et al., 2016), R.D. Congo, Kenya (Pegler, 1977), Ouganda (Pegler, 1977), Rwanda (Degreef et al., 2016), Tanzanie (Pegler, 1977).

 

Notes – Cette espèce tropicale présente de nombreuses ressemblances, notamment sa couleur et sa saveur amère, avec Hypholoma fasciculare abondante en régions tempérées. Elle s’en distingue néanmoins par la taille nettement plus petite de ses sporophores et par ses spores qui ne dépassent pas 7,5 µm de longueur.


Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens