Favolaschia calocera R. Heim

Revue Mycol., Paris 31(2): 154 (1966)

 

Références illustrées: Härkönen et al. (2003), Tanzanian mushrooms: 141, figs. 148 & 149; Härkönen et al. (2015), Zambian mushrooms and mycology: 170, figs 238 & 239.

 

Macroscopie – Grégaire. Chapeau 0,5-1 cm diam., stipité, latéral, élastique, devenant cassant en séchant, circulaire à réniforme, aplati; marge sinueuse, incurvée; revêtement jaune vif à orange vif, lisse, laissant apparaître les pores par transparence. Pied 0,5-1,5 x 0,1-0,2 cm, latéral ou excentré, cylindrique, flexible, concolore avec le chapeau. Pores anguleux, en nid d’abeille, 1-2/mm, concolores. Chair très mince, élastique. Odeur faible. Goût doux.

 

Microscopie – Basides 37-45 x 8-10 μm, clavées, 4-spores. Cheilocystides et pileocystides nombreuses, pyriformes,13-19 µm de long. Faisceaux d’hyphes présents. Spores hyalines, largement ellipsoïdes à phaséoliformes, (10-)10,5-12(-15) x (5,8-)6-8(-8,2) μm. Contexte monomitique. Anses d’anastomose absentes.

 

Ecologie – Saprotrophe, sur bois mort ou tronc mort; forêt dense humide, forêt de montagne, forêt claire, plantation.

 

Distribution géographique connue – R.D. Congo, Tanzanie (Härkönen et al., 2003), Zambie (Härkönen et al., 2015).

 

Notes – Favolaschia calocera est une espèce grégaire très commune et facilement identifiable à sa coloration jaune à orange vif. Elle diffère microscopiquement de Favolaschia thwaitesii par l’absence d’anses d’anastomose et des spores plus grandes.

Une autre espèce très proche, Favolaschia tonkinensis est reconnaissable à sa couleur blanche et est inféodée aux tiges de bambou.


Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens