Cystodermella elegans (Beeli) Harmaja

Karstenia 42(2): 46 (2002)

 

Synonymes:

Armillaria elegans Beeli, Bull. Soc. Roy. Bot. Belg. 59: 111 (1927); Cystoderma elegans (Beeli) Thoen, Bull. Jard. Bot. Nat. Belg. 39: 188 (1969).

 

Macroscopie – Cespiteux. Chapeau 2-12 cm diam., convexe puis étalé; revêtement crème à jaune cire uniforme, soyeux, entièrement couvert d’une fine couche poudreuse; marge d’abord enroulée puis infléchie, entière. Pied 2-8 x 0,5-2 cm, cylindrique, creux, crème; revêtement strié au-dessus de l’anneau, restes de voile floconneux ocracés sous l’anneau; anneau persistant, membraneux, soyeux, face supérieure blanchâtre, face inférieure couverte de petits floccules ocracés. Lamelles adnées à subdécurrentes, très denses, crème à ocre pâle; lamellules nombreuses; arête concolore. Chair mince, blanche, immuable. Odeur nulle. Goût agréable. Sporée ocre pâle.

 

Microscopie – Spores lisses, hyalines, allongées à ellipsoïdes, 4,5-5-6,3 x 2,8-3,2-3,5 μm. Basides 20-22 x 4-5 μm, cylindriques à clavées, 4-spores. Cheilocystides non observées. Pleurocystides non observées.

 

Ecologie – Saprotrophe, sur litière; forêt de montagne, forêt secondaire, plantation.

 

Distribution géographique connue – Kenya (Pegler, 1977), Rwanda (Degreef et al., 2016), Tanzanie (Pegler, 1977).

 

Note – Cette espèce est facilement reconnaissable à sa couleur crème, le revêtement soyeux de son chapeau et à son grand anneau membraneux de couleur blanche.


Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens