Cantharellus rufopunctatus (Beeli) Heinem.

Bull. Jard. Bot. Etat Brux. 28: 396 (1958)

 

Synonymes:

Lentinus rufopunctatus Beeli, Bull. Soc. Roy. Bot. Belg. 60: 160 (1928); Cantharellus rufopunctatus (Beeli) Heinem., Bull. Jard. Bot. Etat Brux. 28: 396 (1958); Cantharellus rufopunctatus var. ochraceus Heinem.Bull. Jard. Bot. Etat Brux. 28: 398 (1958).

 

Référence illustréeHeinemann (1959), Fl. Icon. Champ. Congo 8: 156, Pl. 26, fig. 2.

 

Macroscopie  Sporophores solitaires ou grégaires, charnus. Chapeau épais au centre, déprimé concave, 6-15 cm diam.; revêtement orangé vif, ponctué de fines écailles concolores plus denses au centre; marge festonnée, irrégulière puis un peu sillonnée. Hyménophore longuement décurrent, à lamelles orangées peu serrées, étroites, de longueur différente, simples, rarement fourchues, finement interveinées à veinules irrégulières peu nombreuses. Pied 3-10 × 1,5 cm, plein, orangé vif ponctué de fines écailles concolores, plus denses au centre; mycélium orangé clair agglomérant le sol. Chair ferme, blanche ou légèrement ocracée. Odeur forte, fruitéeGoût doux, très agréable. Sporée blanche.

 

Microscopie – Spores ellipsoïdes, 8,6-10,3 × 4,3-5,3 µm, hyalines, lisses.

 

Ecologie  Ectomycorrhizien, associé à Gilbertiodendron dewevrei, Brachystegia laurentii; forêt dense sèche.

 

Distribution géographique connue – R.D. Congo.

 

Note – Le nom de Cantharellus rufopunctatus a été attribué erronément, par de nombreux auteurs, à des spécimens de chanterelles des forêts claires ouest-africaines et des miombo zambéziens ressemblant à l'espèce européenne C. cibarius. Une révision des chanterelles d'Afrique tropicale récemment publiée (De Kesel et al., 2016) limite la présence de Cantharellus rufopunctatus aux forêts denses d'Afrique centrale.


View MAP_EFTA_Cantharellus_rufopunctatus in a full screen map

Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens