Cantharellus isabellinus Heinem.

Bull. Jard. Bot. Etat Brux. 28: 399 (1958)

 

Synonymes:

Cantharellus isabellinus Heinem. var. isabellinusBull. Jard. Bot. Etat Brux. 28: 399 (1958); Cantharellus isabellinus Heinem. var. parvisporus Eyssart. & BuyckNova Hedwigia 71(3-4): 494 (2000).

 

Références illustrées: De Kesel et al. (2016), Cryptog. Mycol. 37(3): 300, fig. 25 ; Härkönen et al. (2003), Tanzanian mushrooms: 129, fig. 136; Heinemann (1959), Fl. Icon. Champ. Congo 8: 157, Pl. 28, fig. 4.

 

Macroscopie  Sporophores solitaires ou grégaires, charnus. Chapeau convexe puis déprimé à infundibuliforme, (3-)4-6 cm diam.; revêtement tomenteux furfuracé, finement squamuleux-hirsute, non séparable, bistre à gris jaunâtre; marge convexe, lobée. Hyménophore longuement décurrent, à lamelles peu serrées, assez étroites, de longueur différente, parfois fourchues, irrégulièrement et assez faiblement veinulées à la base, rosâtre sale, orangées vers l’arête. Pied 3-6 × 0,7-1 cm, plein, cylindrique ou légèrement élargi vers la base, d’abord blanc au sommet et ocracé sale à la base puis entièrement gris jaunâtre, hirsute au sommet. Chair fibreuse, molle, jaunissant à la coupe. Odeur faible, fruitéeGoût doux. Sporée rose ocracé pâle.

 

Microscopie – Spores courtement ellipsoïdes, 7,5-9 × 3,5-4,5 µm, jaunâtres, lisses. Basides 37-63 × 7-8 µm, 4(-5)-spores. Anses d'anastomose absentes.

 

Ecologie  Ectomycorrhizien, associé à Berlinia grandiflora, Uapaca somon; forêt dense sèche, forêt galerie, miombo.

 

 

Distribution géographique connue – Bénin, R.D. Congo, Tanzanie (Härkönen et al., 2003).


Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens