Boletus loosii Heinem.

Bull. Jard. bot. État Brux. 34: 452 (1964)

 

Synonyme:

Boletus spectabilissimus Watling, Karstenia 43(1): 3 (2003).

 

Références illustrées: De Kesel et al. (2017), Champ. comestibles du Haut-Katanga, ABC Taxa 17: 70, figs 28-30Härkönen et al. (2003), (ut B. spectabilissimus), Tanzanian mushrooms: 117, figs 125 & 126; Heinemann (1966), Fl. Icon. Champ. Congo 15: 302, pl. 49, fig. 4; Sharp (2011) (ut B. spectabilissimus), A Pocket guide to mushrooms in Zimbabwe, Vol. 1: 25 + fig.

 

Macroscopie – Sporophores isolés ou en touffes. Chapeau 8-13(-15)cm diam., charnu, d'abord hémisphérique, puis pulviné à convexe-pulviné, rarement plan; revêtement finement velouté à tomenteux, puis subtilement craquelé, uniformément rouge vif à rouge vermillon (8AB7-8) à l’état jeune, orangé à chamois (5-6B3-4) à maturité, devenant gris-bleu au froissement, puis noirâtre; marge un peu débordante (1 mm), bord inférieur jaune-orange vif à l’état jeune, puis concolore au chapeau. Pied 8-13 × 1,5-3,5(-4) cm, très charnu, plein, d'abord ventru, puis clavé, sec, mat, tomenteux, puis subtomenteux à lisse, non-réticulé, d’abord rouge vif à vermillon (8AB7-8), souvent partiellement vergeté de jaune à jaune vif (3A3-5), jaune à blanchâtre en bas, souvent avec une série de petits chapeaux rouges connectés à sa base; mycélium basal blanc-jaunâtre. Pores ronds, petits, 2-3/mm, d’abord blancs à jaunâtres, puis rouge vif (8BC7-8), finalement orangés, bleuissant-noircissant très rapidement au froissement; tubes séparables de la chair du chapeau, ventrus à maturité, 10-20(-28) mm long., d’abord blanchâtres, puis olivacés-grisâtres, bleuissant-noircissant. Chair ferme, d’abord blanche, blanchâtre à gris beige (4C2), rougissante (coupe, 6B3-4), noircissante chez les très jeunes sujets, grisâtre à reflets bleus chez les spécimens matures, finalement grisâtre (4-6BC2), longtemps jaune vif en dessous du revêtement du pied et du chapeau. Odeur faible, agréable. Goût faible. Sporée brun-olivâtre.

 

Microscopie – Spores ellipsoïdes, lisses, (10,2-)10,3-11,3-12,2(-12,2) × (5,1-)5,2-5,6-5,9(-5,9) µm, Q = (1,86-)1,87-2,03-2,19(-2,17). Basides 4-spores, largement clavées, 25-35 × 12-14 µm. Pleurocystides ventrues à sommet lancéolé. Anses d'anastomose absentes.

 

Ecologie Ectomycorrhizien, sous Marquesia macroura, Julbernardia sp., Brachystegia spiciformis, B. boehmii; miombo.

 

Distribution géographique connue –  Burundi, R.D. Congo (De Kesel et al., 2017), Tanzanie (Härkönen et al., 2003), Zimbabwe (Sharp, 2011).

 

Notes – Les illustrations de Härkönen et al. (2003, figs 125 & 126, ut Boletus spectabilissimus) sont en fait Boletus loosii alors que celles de Härkönen et al. (2015, figs 225 & 227, ut Boletus loosei) semblent devoir être attribuées à une espèce nouvelle.


Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens