Armillaria tabescens (Scop. ex Fr.) Dennis et al.

Trans. Br. Mycol. Soc., Suppl. : 18 (1960)

 

Synonymes:

Agaricus tabescens Scop., Fl. carniol., Edn 2 (Wien) 2: 446 (1772); Collybia tabescens (Scop.) Sacc., Syll. fung. (Abellini) 5: 206 (1887); Clitocybe tabescens (Scop.) Bres., Fung. trident. 2(14): 85 (1900) ; Armillaria mellea var. tabescens (Scop.) Rea & Ramsb., Trans. Br. mycol. Soc. 5(3): 352 (1917) [1916]; Armillariella tabescens (Scop.) Singer, Annls mycol. 41(1/3): 19 (1943).

 

Macroscopie – En groupe très dense. Chapeau d’abord conique puis convexe à plan; revêtement hygrophane, brunâtre à brun jaune, plus ou moins densément squamuleux au centre, rapidement lisse; marge infléchie ou droite. Pied cylindrique, atténué vers la base, lisse ou légèrement fibrilleux. Lamelles adnées ou subdécurrentes, denses, blanches; lamellules fréquentes; arête concolore. Chair mince, blanche, immuable. Odeur faible, agréable. Goût amer. Sporée blanche.

 

Microscopie – Anses d’anastomose présentes.

 

Ecologie – Saprotrophe, sur bois mort; forêt de bambou à Yushania alpina.

 

Distribution géographique connue – Régions tempérées. Rwanda (Degreef et al., 2016).

 

Notes Armillaria tabescens est facilement reconnaissable à son pied sans anneau.


Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens