Amanita subviscosa Beeli

Bull. Soc. Roy. Bot. Belg. 63(2): 105 (1931)

 

Synonyme:

Amidella subviscosa (Beeli) E.-J. Gilbert, Bresadola, Iconogr. mycol., Suppl. I 27: 77 (1940).

 

Référence illustréeBeeli (1935), Fl. Icon. Champ. Congo 1: 18, Pl. 2, fig. 6.

 

Macroscopie  Sporophores isolés ou grégaires. Chapeau 5 cm diam., charnu, convexe plan, légèrement squamuleux et visqueux, blanc; marge légèrement striée. Pied cylindrique, légèrement bulbeux, droit, 10 × 0,7 cm,  creux, fibreux, légèrement furfuracé; volve membraneuse, ample, blanche; anneau friable, blanc, laissant une légère trace sur le pied. Lamelles libres, 5 mm large, blanches. Chair blanche rosissant légèrement à l’air. Goût doux. Sporée blanche.

 

Microscopie – Spores ellipsoïdes, lisses, hyalines, 6-7 × 3-3,5 µm.

 

Ecologie  Ectomycorrhizien; forêt dense, forêt claire, miombo.

 

Distribution géographique connue – Bénin, R.D. Congo (Beeli, 1935), Zambie (Pegler & Shah-Smith, 1997).

 

Note  L'espèce a été décrite initialement de la forêt dense de Binga (R.D. Congo). Bien qu'aucun caractère ne permette de distinguer les spécimens de forêt dense de ceux collectés en forêt claire, cette distribution pose question. Des études moléculaires permettront peut-être de mettre en évidence deux taxons très proches morphologiquement.


Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens