Amanita strobilaceovolvata Beeli

Fl. Icon. Champ. Congo: 14 (1935)

 

Synonyme:

Amanitopsis strobilaceovolvata (Beeli) E.-J. Gilbert, Bresadola, Iconogr. mycol., Suppl. I 27: 75 (1940). 

 

Références illustréesBeeli (1935), Fl. Icon. Champ. Congo 1: 14, Pl. 1, fig. 4; De Kesel et al. (2002), Guide champ. com. Bénin: 182, photo 45; Härkönen et al. (2015), Zambian mushrooms and mycology: 104, fig. 144.

 

Macroscopie  Sporophores isolés. Chapeau 5-10 cm diam., peu charnu, d'abord conique, campanulé puis convexe umboné-papillé, lisse, légèrement collant par temps humide, orange vif au centre (4A7-8) plus jaune (3A7) vers la marge, immuable; marge  nettement striée (-1,5 cm). Pied central, 9-15 cm × 0,5-1(-1,5) cm diam., droit, cylindrique, sec, mat, immuable, devenant creux, jaune clair sous l’anneau (4A2-3) plus blanc vers la base, chiné de jaune (4A2), à fines écailles retroussées; volve souterraine, épaisse, formant d’abord des écailles épaisses puis se déchirant en blocs polyédriques détersiles, blanc écru; anneau membraneux, très haut sur le pied, pendant, souvent légèrement frangé, jaune-orange à l’extérieur, blanc finement strié à l’intérieur. Lamelles serrées, libres, 3-5 mm large, jaune très clair presque blanches, immuables, arête lisse concolore, 2-4 lamellules/lamelle, de deux longueurs. Chair ferme, blanche dans tout le sporophore, blanc jaunâtre sous le revêtement piléique. Odeur faible. Goût piquant. Sporée presque blanche.

 

Microscopie – Spores inamyloïdes, subglobuleuses à elliptiques, lisses, (9-)9,1-11,3(-12,5) × (6-)6,5-7,4(-8,5) µm, Q = 1,33-1,45-1,57.

 

Ecologie  Ectomycorrhizien, associé à Isoberlinia; forêt claire, miombo.

 

Distribution géographique connue – Bénin (De Kesel et al., 2002), R.D. Congo (Beeli, 1935), Zambie (Härkönen et al., 2015).


Cliquez sur la carte de distribution pour visualiser les métadonnées des spécimens